top of page
Rechercher
  • fadoqstjosaphat

Randonnée pédestre : 90 randos au Québec pour les 50 ans et plus

Ce texte est reproduit avec l'autorisation de Retraite XTRA. Pour plus te textes, je vous invite suivre le lien suivant : https://retraitextra.ca


1 juillet 2023|Loisirs, Voyage


Vous aimez marcher ? Vous n’êtes pas seul. Ce n'est un secret pour personne, marcher est bon pour la santé. Cette activité, qui peut se faire seul, en famille ou en groupe, présente de nombreux bénéfices pour le corps et l'esprit. Cette semaine, j’ai eu envie de partager avec vous quelques trucs et bonnes adresses, mais surtout quelques belles découvertes où vous pourrez pratiquer votre activité préférée, la randonnée pédestre. Je vous amène marcher à travers le Québec, rien de moins ! Attention, départ dans 2 minutes ! À lire dans cet article :

  • Mot de l’autrice

  • Un sport accessible à tous

  • Pourquoi marcher fait du bien

  • Y aller à son rythme

  • Les types de marche et randonnées – quelques définitions

  • Au minimum : De bons souliers

  • Les bâtons de marche

  • Degré de difficulté : Le secret d’une bonne classification

  • Les différents gestionnaires de sentiers

  • SECTION 2 - Les sentiers les plus populaires au Québec

  • Randonnée pédestre – Région de Montréal et Laval

  • Randonnée pédestre – Région de Québec \ Capitale-Nationale

  • Randonnée pédestre – Région de l’Abitibi-Témiscamingue

  • Randonnée pédestre – Région du Bas-Saint-Laurent

  • Randonnée pédestre – Région du Centre-du-Québec

  • Randonnée pédestre – Région de Charlevoix

  • Randonnée pédestre – Région de Chaudière-Appalaches

  • Randonnée pédestre – Région de la Côte-Nord

  • Randonnée pédestre – Région de l’Estrie (Cantons-de-l’Est) – et vidéo

  • Randonnée pédestre – Région de la Gaspésie

  • Randonnée pédestre – Région de Lanaudière – et vidéo

  • Randonnée pédestre – Région des Laurentides

  • Randonnée pédestre – Région de la Mauricie

  • Randonnée pédestre – Région de la Montérégie

  • Randonnée pédestre – Région de l’Outaouais

  • Randonnée pédestre – Région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

  • Conclusion

Mot de l’autrice C’est probablement l’article le plus long qu’il m’a été donné de rédiger jusqu’à maintenant sur ce blog et je sais qu’il y a aussi des chances qu’il ne soit pas lu d’un couvert à l’autre, un peu comme on a l'habitude de traverser un livre. Certains lecteurs pourront le lire en entier, d’autres préfèreront être plus sélectifs en choisissant d’arrêter leur lecture aux régions qui les intéressent le plus. Allez-y à votre rythme et prenez ce qui vous convient. Mais dans les deux cas, je vous suggère tout de même de lire la première partie qui présente quelques concepts et conseils utiles aux randonneurs et aux lecteurs de tous types. Avertissement Et je termine cette petite section d’un avertissement sympathique. J’ai construit cette liste au meilleur de mes connaissances. Elle n’est sûrement pas exhaustive et ni commanditée par qui que ce soit. Si quelques erreurs s’y glissent (ce qui est humain…), je vous prie de me les signaler, et je tenterai d’y remédier rapidement ! Bonne lecture ! Un sport accessible à tous Selon l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ), l’un des atouts les plus importants de la marche à pied est son accessibilité. En effet, quels que soient votre âge, votre condition physique, votre emploi du temps ou encore vos moyens financiers, cette activité saura s’adapter à vous. La douceur de l’activité ainsi que le peu d’équipement nécessaire la rendent accessible au quotidien. De plus, elle constitue une excellente solution de rechange pour les personnes ayant subi une blessure. La marche leur permet de reprendre une activité physique tout en renforçant progressivement leur corps. (1) Pourquoi marcher fait du bien Pour encourager les gens à marcher pour leur santé, George Trevelyan, un historien britannique du XIXe siècle, disait : « J’ai deux médecins : ma jambe droite et ma jambe gauche ». Et il avait bien raison ! Les bienfaits de la marche sur la santé sont nombreux et sont grandement publicisés autant par les professionnels de la santé physique que ceux qui s’intéressent à la santé mentale. De nos jours, plusieurs organismes font la promotion d’activité plein air qui nous permettent de profiter du grand air, de refaire le plein d’énergie et de se remettre en forme. Voici quelques avantages à pratiquer la marche. La marche pour rester actif et en santé

  • La marche améliore la santé en renforçant le système immunitaire, le cœur et les poumons. Elle réduit aussi le risque de développer de l’hypertension, du diabète, des maladies cardiovasculaires et certains cancers.

  • La marche, qui permet de s’activer et de bouger, est un moyen simple et efficace de brûler des calories, de renforcer les muscles et de prévenir les maladies liées à la sédentarité.

Le mode sédentaire est un mode de vie caractérisé par une très faible fréquence de déplacements et une position assise ou allongée prolongée, et qui peut avoir plusieurs conséquences néfastes sur la santé. (2) En marchant plus souvent, on « augmente son métabolisme » (c’est-à-dire la vitesse à laquelle le corps brûle son énergie), sa circulation sanguine, son système immunitaire et son bien-être mental. (3) Il s’agit de se rappeler les effets relaxants d’une journée passée en plein air, d’une promenade en forêt, ou d’un arrêt pour admirer les beautés d’un parc pour constater les effets apaisants de ces activités sur le corps et l’esprit. La marche permet de mieux dormir

  • La marche permet de mieux dormir en favorisant la relaxation, la détente et la régulation du rythme circadien. Elle aide aussi à réduire le stress, l’anxiété et la dépression, qui sont des facteurs perturbateurs du sommeil.

Selon certains, les bienfaits d’une marche matinale pourraient même se poursuivre jusque dans notre sommeil le soir venu. La marche permet de se reconnecter avec la nature

  • La marche permet de se reconnecter avec la nature en offrant l’occasion de respirer de l’air frais, d’admirer le paysage et d’écouter les sons environnants. Elle stimule aussi les sens, la créativité et la mémoire.

Tout le monde pourra reconnaître l’odeur se dégageant d’un chemin boisé ou de l’air frais aux abords d’une cascade d’eau. Ce sont des sensations olfactives relaxantes et facilement identifiables qui s’imprègnent dans notre cerveau comme la bonne odeur du pain chaud tout droit sorti du four ! Y aller à son rythme L’important dans la marche c’est d’y aller progressivement et à son rythme. Bien sûr, on ne part pas pour une randonnée de plusieurs kilomètres sans avoir au préalable préparer son corps à ces longues sorties. Si vous débutez, allez-y à petits pas. Vous pouvez commencer par de petites promenades dans votre quartier ou dans un parc. L’important c’est d’être assidu, et d’y aller quotidiennement et progressivement. Débutez avec des sorties de 10 ou 15 minutes et allongez les trajets au fur et à mesure que vous vous sentez confortable de le faire ou que vous disposez du temps nécessaire. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les adultes âgés entre 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins 150 minutes d’activité physique par semaine.

  • Par exemple, aller marcher, à une vitesse modérée, 30 minutes par jour, 5 fois par semaine. Ou si vous préférez, allez marcher plus souvent dans la semaine par tranche de 15 minutes.

Les types de marche et randonnées – quelques définitions Voici un petit résumé des différents types de marche : la balade, la promenade, la marche, la marche rapide, la randonnée pédestre, la randonnée longue durée, le trekking, la boucle, l’aller-retour et le sentier linéaire. (4)

  • La balade est une promenade sans but précis.

  • La promenade est une marche de courte durée, souvent en ville ou dans un parc, qui vise à se détendre ou à admirer le paysage. On part généralement sans équipement particulier et on marche à un rythme lent ou modéré. On y va à son rythme en admirant l’environnement.

  • La marche est une activité physique qui consiste à se déplacer à pied sur une certaine distance. Elle peut être pratiquée pour le loisir, le sport, la santé ou le transport. On peut marcher sur différents types de terrains et à différentes vitesses.

  • La marche rapide est une forme de marche qui se pratique à un rythme soutenu, généralement entre 6 et 9 km/h. Elle sollicite davantage le système cardiovasculaire et permet de brûler plus de calories que la marche normale. Elle nécessite une bonne posture et un balancement des bras synchronisé avec les pas. Elle se pratique généralement sur les surfaces planes.

  • La randonnée pédestre est une marche qui se pratique en pleine nature, qui implique un effort physique et un dénivelé plus ou moins important. Elle nécessite un équipement adapté au terrain et à la météo, ainsi qu’une bonne préparation. Elle peut durer quelques heures (ou quelques jours).

  • La randonnée longue durée est une marche de plusieurs jours, voire plusieurs semaines, qui suit un itinéraire précis et qui se déroule en milieux habités. Elle s’inspire souvent des chemins de pèlerinage, comme celui de Compostelle. Elle requiert une bonne condition physique, un sac à dos léger et des réservations d’hébergement.

  • Le trekking se fait sur un sentier qui grimpe sur les sommets ou les crêtes des montagnes, parfois difficile d’accès. Il offre aux randonneurs des défis physiques et techniques, ainsi que des panoramas spectaculaires. Il nécessite souvent une bonne condition physique et un équipement adapté aux conditions météorologiques et au terrain. La randonnée en montagne peut durer plusieurs jours On retrouve des sentiers de montagne dans les régions des Laurentides, de l’Estrie, de la Gaspésie ou du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

  • Les sentiers en boucle sont des sentiers qui forment un circuit fermé qui revient au point de départ. Ils offrent souvent des variantes ou des embranchements pour adapter la difficulté ou la durée du trajet.

  • Les aller-retour sont des sentiers où l’on revient sur ses pas après avoir atteint le point de destination.

  • Les sentiers linéaires sont des sentiers qui suivent un tracé continu sans boucle ni retour. Ils peuvent traverser plusieurs régions et offrir une grande diversité de points de vue Ils nécessitent souvent un service de navette ou un véhicule à chaque extrémité pour le retour. C’est le cas par exemple du Sentier national du Québec, du Sentier international des Appalaches, ou du Chemin du Roy.

Au minimum : De bons souliers L’équipement le plus important pour le marcheur est le soulier. Les souliers spécialisés pour la marche ou multisports sont bien entendu les plus recommandés si vous marchez régulièrement. Pour vous aider à faire un bon choix, voici les caractéristiques d’un bon soulier de marche. (1)

  • Vos souliers doivent être fermés.

  • Vos souliers doivent être confortables et ajustés à vos pieds.

  • Vos semelles doivent être souples et coussinées. Les semelles antidérapantes sont également plus sécuritaires pour le marcheur.

Lorsque vos souliers sont abîmés et doivent être changés, il est important de vous accorder une période de transition : alterner le port des anciens et des nouveaux souliers. Vous éviterez ainsi les blessures souvent causées par le port de souliers neufs. L’équipement Quel que soit la randonnée, il faut s’équiper de bonnes chaussures, de vêtements adaptés (et d’un couvre-tête), d’une bouteille d’eau, de crème solaire, de chasse-moustiques, d’une lampe frontale, d’un petit couteau suisse, d’un briquet et d’un sifflet pour éloigner les ours. Vidéo == Quels basiques importants apporter en randonnée, Alexis le Randonneur (47 sec) Pour plus de trucs et conseils pour la randonnée, je vous suggère de regarder la série de vidéos Conseil rando de Alexis le Randonneur

  • Conseil rando, Alexis le Randonneur – liste de lecture (20 vidéos)

Les bâtons de marche Vendus en paires, les bâtons de marche sont des accessoires intéressants pour les personnes qui souhaitent pratiquer une marche plus dynamique. Ils permettent d’augmenter l’intensité de l’activité au niveau des bras, rendant ainsi l’effort plus important. (1) Ils sont également une aide précieuse sur les sentiers avec des montées et des descentes fréquentes ou très accentuées. Utilité Un bâton de marche peut avoir plusieurs utilités :

  • Réduire l’impact de la marche sur les articulations, notamment sur les terrains accentués.

  • Améliorer la posture, en aidant à garder le dos droit.

  • Garder l’équilibre.

  • Alléger le poids de l’équipement porté sur le dos.

  • Éviter de se faire mal aux mains, en servant de bâton d’approche.

  • Et encore, repousser certains animaux, pourquoi pas !

Bonnes adresses Si vous avez des questions sur le type de bâtons à choisir, la qualité de la tige, des poignées et des pointes, je vous suggère de consulter le guide d’achat préparé par Achetezlemeilleur.ca, qui a l’habitude de tester d’abord les produits disponibles sur le marché québécois.

  • Le meilleur bâton de marche au Canada en 2023 – Comparatif, guide et avis

Degré de difficulté : Le secret d’une bonne classification Les sentiers de randonnée pédestre de la Sépaq sont classifiés de façon uniforme grâce à une méthode développée à l’interne. Elle s’appuie sur des critères factuels tels que la distance, le dénivelé et le temps de déplacement. Par exemple, dans la liste ci-contre, il faut un minimum de trois critères pour classer un sentier dans l’une ou l’autre des catégories : facile, intermédiaire ou difficile. (5) Les différents gestionnaires de sentiers Pour démêler un peu les références que je vous présente en seconde partie, voici la liste des différents gestionnaires de sentiers pédestres que l’on peut retrouver au Québec. (1) SÉPAQ – Les Parcs nationaux du Québec La Sépaq est très populaire au Québec. L’organisme gère les sentiers dans les parcs nationaux, en collaboration avec les organismes locaux responsables de l’aménagement et de l’entretien des sentiers. Les parcs nationaux du Québec sont des aires protégées créées par le gouvernement provincial du Québec dans le but de protéger des territoires représentatifs des régions naturelles de la province ou des sites à caractère exceptionnel tout en les rendant accessibles au public pour des fins d'éducation ou de récréations extensives. Les randonneurs doivent normalement débourser un coût d’entrée (autour de 9 $ /jour) pour obtenir l’accès aux parc nationaux. Les parcs du Mont-Orford, du Mont-Tremblant et des Grands-Jardins ont été parmi les premiers à faire partie du réseau. Le Québec compte maintenant 28 parcs nationaux. Pour en savoir plus :

  • Qu’est-ce qu’un parc national ?

  • Voir la carte du réseau (pdf).

(2) PARC CANADA – Les Parcs nationaux du Canada Parc Canada gère les sentiers situés dans les parcs nationaux du Canada situés au Québec. C’est le cas notamment du parc national de Forillon (Gaspésie) et du parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé et du parc national de la Mauricie. Les randonneurs doivent normalement débourser un coût d’entrée (autour de 9 $ /jour) pour obtenir l’accès aux parc nationaux du Canada. (3) MRC – Les Municipalités régionales de comté Les parcs régionaux sont des aires protégées créées par les municipalités régionales de comté (MRC) ou les communautés métropolitaines dans le but de protéger et de mettre en valeur des milieux naturels d’intérêt régional tout en offrant des activités récréatives et éducatives au public. Selon Wikipédia, la loi prévoit pour une MRC une procédure pour créer un parc, mais ne règlemente pas l’appellation de « parc régional ». Ainsi, l'Association des parcs régionaux du Québec revendique entre 150 et 175 parcs régionaux, tandis que le ministère des Affaires municipales reconnait l'existence de 17 de ces territoires. Cela dit, pour certains parcs régionaux les randonneurs doivent débourser un coût d’entrée (autour de 10 $ /jour) pour obtenir l’accès. Pour en savoir plus :

  • Le site Vacances Québec présente 41 parcs régionaux offrant des activités plein air au Québec.

  • Viago vous présente 10 parcs régionaux québécois à découvrir, dont la célèbre gorge de Coaticook (Estrie) et le Sentier du littoral, aménagé en plein cœur de Rimouski (Bas Saint-Laurent), qui longe un marais salé et mène au Rocher Blanc.

(4) PaRQ - L’Association des parcs régionaux du Québec Les parcs régionaux existent depuis plus de 35 années. L’Association des parcs régionaux du Québec (créé en 2014), permet quant à elle de mettre en valeur ces territoires d’intérêt tout en offrant à leurs gestionnaires des moyens de mettre en commun leurs ressources et leurs bonnes pratiques, pour la randonnée ou dans le cadre de toutes autres activités de plein air. L’Association compte actuellement 31 membres accrédités (et 36 membres réguliers). Un parc régional accrédité démontre qu’il respecte les normes de qualité, de sécurité, d’authenticité et de respect de l’environnement établies par l’Association des parcs régionaux du Québec. Pour les randonneurs Les avantages de visiter un parc accrédité sont nombreux :

  • Profiter d’un accueil chaleureux et professionnel, avec des informations claires et pertinentes sur le parc et ses activités;

  • Bénéficier d’un réseau de sentiers bien balisés, entretenus et sécuritaires, adaptés à différents niveaux de difficulté et de durée;

  • Contribuer au développement durable et responsable du territoire, en soutenant les acteurs locaux et en respectant les bonnes pratiques environnementales.

Les randonneurs peuvent reconnaître un parc régional accrédité par la présence du logo de PARQ (qui est assez distinctif). Trouver un parc régional

  • Randonnée pédestre – Québec Aventure Plein Air (outil de recherche)

  • Liste des membres de l'Association des parcs régionaux du Québec (carte)

(5) RANDO QUÉBEC – La Fédération québécoise de la marche Depuis plus de 45 ans, la Fédération québécoise de la marche, fait la promotion de la randonnée pédestre et de la raquette à travers le Québec par l’entremise de son site web Rando Québec. Pour cela, l’organisme élabore des outils et rend disponible des ressources pour faciliter le quotidien des gestionnaires de sentiers et donner le goût aux randonneurs d’aller marcher sur les sentiers du Québec et ce, en toute sécurité. C’est dans cet esprit que Rando Québec a mis sur pied Balise, un répertoire des sentiers pour tout le Québec. Je vous reviens avec plus d’explications sur ce répertoire unique en son genre un peu plus loin. Sur le site Rando Québec, vous pouvez trouver des informations sur les sentiers pédestres, les cartes, les guides, les formations, les événements et les clubs de marche. Vous pouvez aussi consulter la revue MARCHE-Randonnée, qui propose des articles, des conseils et des suggestions de randonnées. Pour en savoir plus :

  • Trouver un sentier.

  • Trouver un club de marche.

(6) SNQ – Le Sentier national du Québec Le Sentier national du Québec (SNQ) est un réseau de sentiers pédestres quitraverse le Québec d'Est en Ouest sur plus de 1 600 km, reliant plusieurs régions naturelles et culturelles du territoire. Le SNQ passe par plusieurs parcs nationaux et régionaux, mais il n'est pas lui-même une aire protégée. « De Gatineau jusqu’à Gaspé, le Sentier national traverse 9 régions touristiquesdu Québec : l’Outaouais, les Laurentides, Lanaudière, la Mauricie, Québec, Charlevoix, Manicouagan, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. » Il est géré par la Fédération québécoise de la marche (Rando Québec) en collaboration avec les organismes locaux responsables de l'aménagement et de l'entretien des sentiers. Pour en savoir plus :

  • Découvrir le Sentier national du Québec.

(7) Les sentiers privés Vous êtes-vous déjà demandé à qui appartiennent les sentiers sur lesquels vous marchez? Hors des parcs nationaux, plusieurs longs parcours existent grâce à de nombreux droits de passage que des propriétaires de terrains privés ont accepté de céder. Par exemple, sur les 150 km des Sentiers de l’Estrie, on retrouve au total 80 droits de passage. Pour Sentiers de la Capitale, qui traverse trois MRC de la région de Québec et de Charlevoix, il y en a entre 80 et 100. Sans ces droits, ces lieux de randonnée ne peuvent exister. Dans la réalité, ces ententes tacites sont renouvelables tous les ans. Pour en savoir plus :

  • Chez qui marchez-vous, Rando Québec, Hiver 2017

SECTION 2 - Les sentiers les plus populaires au Québec Nous voilà rendu au cœur du sujet. Vous aimez randonner, mais vous cherchez des suggestions intéressantes ? Le plus facile est bien sûr de chercher les sentiers dans la région où vous habitez, ou celles que vous êtes prêts à aller visiter. Avant de partir Avant de partir en randonnée, il faut s’y préparer, c’est-à-dire vérifier le niveau de difficulté du sentier (facile, intermédiaire, difficile), le temps total dont vous disposez pour le faire, la qualité de votre condition physique (et de votre équipement), et bien sûr les conditions météo. Serez-vous en mesure de franchir plusieurs kilomètres ? Y aura-t-il une aire aménagée pour apporter un lunch et piqueniquer ? Les chiens sont-ils permis sur le sentier ? En été, même lorsque la chaleur de la ville peut sembler étouffante, une randonnée en forêt est confortable car il y fait moins chaud. Par contre, il faut prévoir de l’eau pour bien s’hydrater. Pour les 50 ans et plus Un grand nombre de sites web font déjà la liste de caractéristiques de base. Mon intention n’est pas de les reproduire, mais de vous offrir une liste de sentiers les plus populaires accessibles aux personnes de 50 ans et plus. Je dois avouer que l’exercice reste tout de même difficile à faire, tant il y a de sentiers intéressants et que la condition physique et les attentes de chacun peuvent différer. Dans la liste qui suit, vous trouverez donc 90 randonnées populaires à faire partout au Québec. Toutefois, si vous désirez approfondir vos recherches, je vous suggère d’utiliser le répertoire de Rando Québec, créé sous le nom de BALISE. Je vous le présente ici brièvement. BALISE – Le répertoire rando du Québec Balise est le répertoire de référence pour la rando au Québec. Pourquoi ? Parce qu’il est gratuit, fiable, et 100 % québécois ! Ce répertoire numérique, géré par Rando Québec, a pris du coffre depuis sa création en 2013 et compte maintenant plus de 3 900 sentiers référencés gratuitement. Pour chaque sentier, on indique la distance et le niveau de difficulté et parfois les profils topographiques. Une vraie mine d'or ! En créant un compte sur Balise Québec, vous serez aussi en mesure de laisser un avis sur un sentier, partager vos photos avec la communauté, ou encore enregistrer une liste « coups de cœur ». Pour en savoir plus :

  • En apprendre plus sur Balise Québec.

  • Voir tous les lieux de randonnées au Québec (carte)

Nous voilà maintenant prêts à parcourir les belles régions du Québec. Randonnée pédestre – Région de Montréal et Laval

  • Boucle du Chalet de la montagne, Parc du Mont-Royal \ Montréal (5,2 km, facile à modéré). Un parc public avec des vues extraordinaires depuis ses belvédères. Le parc offre plusieurs sentiers interconnectés qui peuvent être adaptés à différents niveaux de difficulté. La boucle du parc du Mont-Royal fait 5,2 km et dure environ 2 h. Les principales attractions sont le chalet du Mont-Royal, le lac aux Castors et le belvédère Kondiaronk.

  • Parc Jean-Drapeau, Île-Sainte-Hélène \ Montréal (facile). Ce parc, qui accueille chaque année les visiteurs de la Ronde, est un havre situé à quelques stations de métro du centre-ville de Montréal. Les sentiers entourés par le fleuve Saint-Laurent vous permettent d’explorer un peu plus le bord de l'eau pour découvrir des endroits bien adaptés aux pique-niques.

  • Le sentier du Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation \ Montréal (4,3 km, facile). Une promenade relaxante le long des rives de la rivière des Prairies qui présente des maisons anciennes. Le sentier offre des vues sur l'eau, des chutes, des rapides et des îles. La durée estimée est de 1 h 30. Les principales attractions sont le barrage, le moulin à vent et le musée des Sœurs de Miséricorde.

  • Canal Lachine \ Montréal (14 km, facile). Marcher d’un bout à l’autre du canal prend un peu plus de 2 h 30 et vous mène du Vieux-Port de Montréal jusqu’à Lachine, dans le sud-ouest de l’île.

  • Sentier du Marais, Parc-nature du Bois-de-l'Île-Bizard \ Laval (4 km, facile).Un parc naturel qui abrite une forêt mature, des marais et des plages. Le parc propose plusieurs sentiers de randonnée, dont le plus populaire est le sentier du Marais qui fait 4 km et dure environ 1 h 15. Les principales attractions sont le pont suspendu, la plage du Lac des Deux Montagnes et la réserve écologique du Bois-de-l'Île-Bizard.

  • Sentier du Grand-Duc, Parc de la Rivière-des-Mille-Îles \ Laval (3 km, facile). Un parc qui offre une variété d'activités nautiques et terrestres sur les îles et les rives de la rivière des Mille-Îles. Le parc dispose de plusieurs sentiers de randonnée, dont le plus populaire est le sentier du Grand-Duc, qui fait 3 km et dure environ 45 minutes. Les principales attractions sont le centre d'interprétation, la faune et la flore diversifiées et les points de vue sur la rivière.

Références

  • Balise Québec – Montréal (29 lieux).

  • Balise Québec – Laval (8 lieux).

  • Montréal : Meilleurs itinéraires (60), AllTrails.

  • Les 26 meilleures destinations pour la randonnée près de Montréal, Timeout.com

Randonnée pédestre – Région de Québec \ Capitale-Nationale

  • Station touristique Duchesnay \ Région de Québec (1 à 10 km, facile à intermédiaire). Cette station propose plusieurs sentiers bien aménagés et avec peu de relief, parfaits pour les randonnées familiales. La distance varie de 1 à 10 km, et la durée de 30 minutes à 3 heures. Les principales attractions sont les lacs, les abris sous roche et le centre d'interprétation.

  • Parc linéaire de la rivière Saint-Charles \ Région de Québec (32 km, facile).Ce parc offre un parcours de 32 km le long de la rivière Saint-Charles, qui traverse la ville de Québec. Les principales attractions sont les ponts, les écluses, les cascades et le patrimoine historique.

  • Parc national de la Jacques-Cartier \ Région de Québec (1 à 18 km, facile à difficile). Ce parc propose plus de 100 km de sentiers balisés, adaptés à tous les niveaux de randonneurs. La distance varie de 1 à 18 km, et la durée de 30 minutes à 7 heures. Le niveau de difficulté est indiqué sur chaque sentier. Les principales attractions sont la vallée glaciaire, les rivières, les forêts et les animaux sauvages.

Pour les habitués…

  • Sentiers du Mont-Sainte-Anne \ Région de Québec (km variés, intermédiaire à difficile). Cette montagne de ski alpin propose des sentiers de tous les niveaux de difficulté pour faire l’ascension de 625 mètres. Peu importe votre choix, une vaste étendue de nature et une superbe vue sur le fleuve et l’Ile d’Orléans vous attendent en haut.

  • Sentier des Loups, Parc national de la Jacques-Cartier \ Région de Québec (11 km, intermédiaire à difficile). Avec un dénivelé de 447 m et une distance de 11 km aller-retour (environ 3 h 30), le sentier des loups est l’un des plus réputés de ce parc national avec des vues splendides sur la rivière Jacques-Cartier qui serpente au milieu d’une vallée aux parois abruptes.

Références

  • Balise Québec – Québec (48 lieux).

  • Les meilleurs endroits pour la randonnée pédestre à Québec.

  • Québec : Meilleures itinéraires faciles (79), AllTrails.

  • La randonnée au Québec : 8 randonnées pédestres au Québec testées et .... , Les Voyageuses du Quebec

Randonnée pédestre – Région d’Abitibi-Témiscamingue

  • Sentier du lac Témiscamingue (Duhamel-Ouest) \ Abitibi-Témiscamingue (18 km, facile). Un sentier qui longe le lac Témiscamingue et qui offre des paysages variés de forêt, de marais, de plages et de falaises. Le sentier fait partie du Parc national d'Opémican et il y a plusieurs aires de repos et de camping le long du parcours.

  • Sentier du lac Sairs, Val-d'Or \ Abitibi-Témiscamingue (6 km, facile). Un sentier qui fait le tour du lac Sairs et qui traverse une forêt mixte où l'on peut observer des oiseaux et des petits mammifères. Le sentier fait partie du Parc régional du lac Sairs et il y a un chalet d'accueil, des tables de pique-nique et des toilettes sèches à proximité.

Pour les habitués…

  • Sentier des Trois monts (Rouyn-Noranda) \ Abitibi-Témiscamingue (15,8 km, difficile). Un sentier qui traverse la Réserve écologique de la Serpentine-de-Coleraine, qui protège plusieurs écosystèmes et plantes rares. Le sentier passe par les trois monts Oak, Kerr et Caribou, qui offrent des points de vue panoramiques sur la région.

Références

  • Balise Québec – Abitibi-Témiscamingue. (48 lieux).

  • Abitibi-Témiscamingue, Bonjour Québec.

Randonnée pédestre – Région du Bas-Saint-Laurent

  • Parc côtier Kiskotuk, Cacouna \ Bas-Saint-Laurent (3km, facile). Une randonnée de 3 km qui vous fait longer la côte du fleuve Saint-Laurent, avec des points d’observation des oiseaux migrateurs et des mammifères marins. Cette randonnée est facile et idéale pour les amoureux de la nature.

  • Randonnées à la SEBKA, Saint-André-de-Kamouraska \ Bas-Saint-Laurent (3km, facile). Plusieurs randonnées de différentes longueurs et difficultés qui vous font explorer les battures du fleuve Saint-Laurent, les dunes de sable et les falaises du Kamouraska. Ces randonnées sont variées et offrent des paysages uniques.

  • La Grande Course, Île aux Lièvres \ Bas-Saint-Laurent (14,5 km, modéré). À près de 10 kilomètres au large de Rivière-du-Loup, l’île aux Lièvres est un véritable bijou pour le camping et la randonnée. Une randonnée de 14,5 km qui vous fait parcourir l’île d’un bout à l’autre, en passant par des plages, des forêts naines, des rosiers sauvages et des eiders à duvet. Cette randonnée nécessite une traversée en bateau.

  • Parc des Sept-Chutes, Saint-Pascal \ Bas-Saint-Laurent (6 km, facile à intermédiaire). Sentier pédestre qui longe la rivière Kamouraska et traverse des plaines boisées et des terres agricoles. On y retrouve des points de vue sur la rivière et ses chutes. Stationnement, aires de repos, panneaux d'interprétation et tables de pique-nique sur place.

  • Sentier Les Murailles, Parc national du Bic \ Bas-Saint-Laurent (7,5 km, intermédiaire). Situé sur une crête rocheuse, cet aller-retour de 7,5 km offre du côté nord, des falaises abruptes et une vue grandiose sur le Saint-Laurent alors que du côté sud, on admire les tourbières et le paysage champêtre de la région.

Références

  • Balise Québec – Bas-Saint-Laurent (46 lieux).

  • Les sentiers de randonnée du Bas-Saint-Laurent, Tourisme Bas-Saint-Laurent.

  • 6 randonnées incontournables dans le Bas-Saint-Laurent, Espace.ca.

Randonnée pédestre – Région du Centre-du-Québec

  • Tour de la Forêt Ancienne, Parc régional des Grandes-Coulées (Plessisville) \ Centre-du-Québec (10 km, facile). le parc régional des Grandes-Coulées comprend deux secteurs : la Forêt ancienne avec ses 10 km de sentiers et de nombreuses activités pour la famille et la Grande tourbière de Villeroyavec 3 km de sentiers, dont 1,2 km de trottoir de bois en plein cœur de la tourbière. La boucle du sentier de la Forêt Ancienne traverse une forêt diversifiée, où se trouvent des arbres de plus de 250 ans et des espèces rares. Longe la rivière Noire en la traversant par quatre passerelles. Durée 2 h.

  • Tour de la montagne, Mont Arthabaska (Victoriaville) \ Centre-du-Québec (6,1 km, facile). Un sentier de 6,1 km en boucle qui débute au sommet de la montagne, où se trouve un belvédère qui offre un panorama grandiose sur la région. Traverse une forêt mixte et boréale et permet l'observation d'oiseaux. Dénivelé 100 m. Durée 2 h. Principales attractions : le belvédère, le site historique du Mont-Arthabaska.

  • Tour du parc, Parc Marie-Victorin (Kingsey Falls) \ Centre-du-Québec (5 km, facile). Ce parc dispose de 5 km de sentiers multifonctionnels qui traversent six jardins thématiques. Un univers horticole unique où mosaïcultures et sculptures géantes d'insectes se fondent à travers une flore exceptionnelle, dans cette localité qui a vu naître Conrad Kirouac, alias le frère Marie-Victorin, célèbre botaniste québécois. Plusieurs activités sont offertes sur place, autant pour les petits que pour les grands.

  • Sentier 5, Parc régional de la rivière Gentilly (Sainte-Marie-de-Blandford) \ Centre-du-Québec (7 km, intermédiaire). Un sentier de 7 km en boucle qui arpente la gorge de la rivière Gentilly. Offre plusieurs points de vue sur les cascades et les collines qui bordent la rivière. Dénivelé 100 m. Durée 2 h. Principales attractions : la rivière Gentilly, le refuge du Fjord.

Références

  • Balise Québec – Centre-du-Québec (27lieux).

  • Les 7 meilleures randonnées dans le Centre-du-Québec, Espaces.ca.

Randonnée pédestre – Région de Charlevoix

  • Sentier du Lac à l'Empêche, Parc national des Grands-Jardins \ Charlevoix (3,6 km, facile). Une randonnée de 3,6 km qui vous fait découvrir un lac d'origine glaciaire, entouré d'une forêt de conifères et de bouleaux. Cette randonnée est facile et offre un paysage typique de la taïga.

  • Sentier du Gouffre, Baie-Saint-Paul \ Charlevoix (10 km, facile). Une randonnée de 10 km qui vous fait longer la rivière du Gouffre, avec ses cascades et ses rapides. Cette randonnée est facile et idéale pour les amoureux de la nature.

  • Sentier des Caps de Charlevoix, Saint-Tite-des-Caps \ Charlevoix (6,5 km, intermédiaire). Une randonnée de 6,5 km qui vous fait traverser une forêt mixte et une érablière, pour atteindre le cap Tourmente, à 725 mètres d'altitude. Cette randonnée est intermédiaire et offre une vue imprenable sur l'île d'Orléans et le mont Sainte-Anne.

  • Sentier de la Chouenne, Parc national des Grands-Jardins \ Charlevoix (4,7 km, intermédiaire). Le sommet (à 730 mètres d'altitude) offre un magnifique point de vue sur la vallée et sur la façade du mont du Gros Bras. Un spectacle éblouissant dès le premier kilomètre de randonnée! Généralement considéré comme un parcours modéré, il faut en moyenne 1 h 30 min pour le parcourir. C’est un endroit très prisé pour la randonnée et la course à pied.

  • Sentier du Mont du Lac-des-Cygnes, Parc national des Grands-Jardins\ Charlevoix (8,6 km, intermédiaire). Une randonnée de 8,6 km (environ 3 h) qui vous fait monter au sommet du Mont du Lac-des-Cygnes, à 980 mètres d'altitude, où vous aurez une vue panoramique sur le fleuve Saint-Laurent et le cratère de Charlevoix (cratère causé par une météorite il y a 350 millions d’années). Cette randonnée est intermédiaire et nécessite un droit d'accès au parc.

Pour les habitués...

  • Sentier du Mont Grand-Fonds, La Malbaie \ Charlevoix (7 km, intermédiaire). Une randonnée de 7 km qui vous fait gravir le Mont Grand-Fonds, à 735 mètres d'altitude, où vous pourrez admirer le paysage montagneux de Charlevoix. Cette randonnée est intermédiaire et offre un défi sportif.

  • L’Acropole des draveurs, Parc des Hautes Gorges-de-la-Rivière-Malbaie \ Charlevoix (10,4 km, difficile). Le parc national abrite les plus hautes parois rocheuses à l'est des Rocheuses, avec des paysages spectaculaires. L'Acropole des Draveurs fait 10,4 km aller-retour (environ 5 h) avec une forte dénivellation (800 mètres) sur un court trajet. Le sentier offre une vue panoramique sur la vallée de la rivière Malbaie et les montagnes environnantes.

Références

  • Balise Québec – Charlevoix (27 lieux).

  • 8 randonnées pédestres incontournables dans Charlevoix, Espaces.ca.

  • Randonnée pédestre et plein air, Tourisme Charlevoix.

  • Parc national des Grands-Jardins : Meilleurs itinéraires, AllTrails.

Randonnée pédestre – Région de Chaudière-Appalaches

  • Les Tourbières, Parc des Appalaches \ Chaudière-Appalaches (5 km, facile). Un parcours sur trottoirs de bois à la découverte de plantes carnivores et de milieux humides.

  • Parcours des passerelles, Parc du Massif du Sud \ Chaudière-Appalaches (4,6 km, facile). Un sentier qui traverse plusieurs passerelles suspendues au-dessus de cours d’eau et qui offre des points de vue sur les montagnes. La durée est d'environ 1 h 30. Les principales attractions sont les passerelles, les cours d'eau, les draveurs.

  • Boucle du mont Oak, Réseau des 3 monts de Coleraine \ Chaudière-Appalaches (4,3 km, facile). Une randonnée familiale qui traverse une forêt et propose un parcours éducatif sur la géologie particulière du territoire de la réserve, qui contient de la serpentine, une roche verte rare. La durée est d'environ 1 h 30. Dénivelé 200 m. Les principales attractions sont les panoramas sur les monts Oak, Kerr et Caribou, le lac Johnston et les yourtes.

  • Parcours du Mont Chocolat, Parc du Massif du Sud (Saint-Philémon) \ Chaudière-Appalaches (7,9 km, intermédiaire). Une randonnée, d’une durée de 3 h, qui mène au sommet du Mont Chocolat, d’où on peut admirer un panorama à 360 degrés sur les collines du massif montagneux. Dénivelé 380 m. Principales attractions : le belvédère, la forêt mixte.

  • Sentier du Garde-Feu, Parc des Appalaches \ Chaudière-Appalaches (6,6 km, intermédiaire). Une randonnée en ascension vers le sommet du Mont Sugar Loaf, qui offre un point de vue exceptionnel sur les Appalaches.La durée est d'environ 3 heures. Dénivelé 290 m. Les principales attractions sont les plantes carnivores, les chutes, les plages naturelles et les refuges en forêt.

Pour les habitués…

  • Mont Adstock (Thetford Mines) \ Chaudière-Appalaches (3,1 km, difficile).Un sentier en boucle (environ 1 h) qui permet de faire le tour de la montagne et d'admirer un panorama à 360 degrés sur la région et les montagnes environnantes. Dénivelé 335 m. Principales attractions : le belvédère, le centre de ski.

  • Sentier du mont Caribou, Réseau des 3 monts de Coleraine \ Chaudière-Appalaches (10 km, difficile). Un sentier en boucle, d’une durée de 5 h, qui permet d'arpenter la crête rocheuse du mont Caribou et d'observer plusieurs points de vue spectaculaires sur la région. Dénivelé 533 m. Principales attractions : le lac Johnston, les caps rocheux.

Références

  • Balise Québec – Chaudière-Appalaches (58 lieux).

  • 12 lieux pour la randonnée pédestre - Tourisme Chaudière-Appalaches.

  • 8 randonnées incontournables en Chaudière-Appalaches, Espaces.ca.

  • 10 sentiers pédestres qui valent le détour en Chaudière-Appalaches.

Randonnée pédestre – Région de la Côte-Nord

  • Parc nature de Pointe-aux-Outardes (Baie-Comeau) \ Côte-Nord (5 km, facile). Le site offre, en plus de la randonnée, un petit camping ainsi qu’une magnifique plage qui descend doucement vers le fleuve. Les sentiers, de 1 à 5 km, traversent différents écosystèmes : une forêt boréale, une tourbière, un immense marais salé, des dunes, etc. Il est possible d’effectuer une randonnée guidée qui permet d’en apprendre davantage sur les plantes médicinales et comestibles.

  • Sentier du Marais du Centre Bélair, Parc naturel du Mont-Bélair (Baie-Comeau) \ Côte-Nord (8,5 km, facile). Un aller-retour qui traverse une forêt boréale, couverte de lichen et de conifères. Offre un contact fascinant avec la nature et des vues sur le fleuve Saint-Laurent. Durée 2 h. Principales attractions : le marais, les passerelles et les belvédères.

  • Le sentier de l'Île La Grande Basque \ Côte-Nord (10 km, modéré). La Grande Basque est la seule île de l'archipel de Sept-îles étant aménagée pour la randonnée. Le sentier traverse la forêt, côtoie de petites et jolies anses sablonneuses, grimpe sur des caps et offre d'exceptionnels points de vue sur l'archipel des Sept-Îles. Ses sentiers permettent aux randonneurs d'avoir de sublimes points de vue du fleuve qui, à cette hauteur, a des allures d'océan. Le sentier est modéré, il faut prévoir 4 à 6 heures pour le compléter.

Références

  • Balise Québec – Côte-Nord-Duplessis (30 lieux).

  • Balise Québec – Côte-Nord-Manicouagan (27 lieux).

  • La Côte-Nord en 6 randonnées facile, Blogue Rando Québec.

  • Randonnées et escapades sur la Côte-Nord - Sentiersdelacote.

  • Un outil de référence pour les randonnées pédestres sur la Côte-Nord.

Randonnée pédestre – Région de l’Estrie (Cantons-de-l’Est)

  • Sentier de la chute à Louise, Missisquoi Nord \ Estrie (2 km, facile). Une randonnée qui vous fait découvrir une magnifique chute d'eau de 20 mètres de haut, entourée d'une forêt mixte. Cette randonnée est facile et idéale pour les familles.

  • Parc écologique Jean-Paul Forand, Shefford \ Estrie (6,3 km, facile). Une randonnée qui vous fait parcourir un parc écologique protégé, avec des points de vue sur le mont Shefford et le lac Brome. Cette randonnée est facile et offre une diversité de milieux naturels.

  • Sentier du Mont-Chauve, Parc national du Mont-Orford \ Estrie (9 km, intermédiaire). Une randonnée qui vous fait gravir le mont Chauve, un sommet dénudé qui offre une vue panoramique sur le lac Stukely et les monts Orford, Giroux et Chagnon. Cette randonnée est intermédiaire et nécessite un droit d'accès au parc.

Pour les habitués…

  • Sentier du Round-top, Parc d'environnement naturel de Sutton \ Estrie (7,4 km, difficile). Une randonnée qui vous fait monter au sommet du Round-top, le plus haut sommet des monts Sutton, à 968 mètres d'altitude. Cette randonnée est difficile et offre des paysages variés, de la forêt aux rochers.

  • Boucle du Mont Saint-Joseph, Parc national du Mont-Mégantic \ Estrie (8,5 km, difficile). Situé au cœur de la première Réserve internationale de ciel étoilé, le parc national du Mont-Mégantic propose un voyage fascinant à travers l’espace, mais également à travers des paysages. Cette randonnée de 8,5 km vous fait atteindre le sommet du mont Saint-Joseph (1095 m d'altitude) où se trouve un observatoire astronomique. Cette randonnée est difficile et offre des vues spectaculaires sur les montagnes environnantes.

Références

  • Balise Québec – Cantons-de-l’Est (76 lieux).

  • 10 randonnées incontournables en Estrie, Salut Bonjour.

  • Sentiers de randonnée, Cantons-de-l’Est.

  • Les 5 meilleures randonnées en Estrie, Espaces.ca.

Vidéo == Nadia des Sentiers de l’Estrie vous propose trois balades à faire cette été, juillet 2020 (1 min 13) Randonnée pédestre – Région de la Gaspésie Parc national de la Gaspésie: Un parc qui regroupe plusieurs sommets des monts Chic-Chocs et McGerrigle, avec des paysages alpins et boréaux. Le parc offre de nombreux sentiers de différents niveaux de difficulté, dont :

  • Le Lac-aux-Américains, Parc national de la Gaspésie \ Gaspésie (2,6 km, facile) : Un sentier aller-retour, avec un dénivelé de 80 mètres, qui vous fait découvrir un lac d'origine glaciaire, entouré de falaises et de forêts. Cette randonnée est facile et offre un paysage paisible et enchanteur. C’est un endroit très prisé pour la randonnée, la course à pied et la balade.

  • Sentier du Mont Ernest-Laforce, Parc national de la Gaspésie\ Gaspésie (4,6 km, modéré). Une randonnée de 4,6 km en boucle, avec un dénivelé de 155 mètres, qui vous fait monter au sommet du mont Ernest-Laforce, où un belvédère à 829 mètres d'altitude vous offrira une vue panoramique sur les monts Albert, Jacques-Cartier et Logan. Cette randonnée est modérée et offre une diversité de milieux naturels. Prend en moyenne 1 h 30 à parcourir.

  • Sentier du Mont Saint-Joseph \ Gaspésie (jusqu’à 35 km, pour tous les niveaux). Cette montagne située à Carleton-sur-Mer domine l'une des plus belles baies au Québec. Le mont Saint-Joseph culmine à 555 mètres d'altitude et se trouve à seulement 5 km du littoral. Le parc régional du Mont Saint-Joseph offre 35 km de sentiers pour tous les niveaux de randonneurs et permet de respirer l'air pur et d'admirer un paysage unique de mer et de montagnes, de ruisseaux et de chutes majestueuses.

Parc national de Forillon : Un parc qui se situe à la pointe de la péninsule gaspésienne, où la mer et les montagnes se rencontrent. Le parc offre une variété de sentiers qui permettent d'explorer les falaises, les plages, les forêts et les prairies. Voici quelques sentiers populaires :

  • Le Cap-Bon-Ami, Parc national de Forillon \ Gaspésie (3 km, facile) : Un court aller-retour (avec faible dénivelé) qui part du stationnement de Cap-Bon-Ami et qui longe la côte en passant par des belvédères et des plages. Le sentier offre des vues sur les falaises, le fleuve, les îles et les phoques.

  • Le Cap-Gaspé, Parc national de Forillon \ Gaspésie (8 km, facile) : Un aller-retour facile (avec un dénivelé de 140 mètres) qui suit la côte jusqu'au cap Gaspé, où se trouve un phare et un belvédère. Le sentier offre des vues sur la mer, les falaises, les oiseaux marins et les baleines.

  • La Boucle du mont Saint-Alban, Parc national Forillon \ Gaspésie (7,8 km, intermédiaire) : Un sentier marquant un dénivelé de 245 mètres, qui prend environ 3 h et qui part de la plage Petit-Gaspé ou de Cap-Bon-Ami et qui monte jusqu'au sommet du Mont Saint-Alban, à 283 mètres d'altitude. Depuis la tour d’observation située au sommet (283 m d'altitude), le sentier offre une vue panoramique sur le golfe du Saint-Laurent, le phare de Cap-des-Rosiers, le cap Bon-Ami, la pointe de Forillon et le rocher Percé.

Pour les habitués…

  • Le mont Jacques-Cartier, Parc national de la Gaspésie \ Gaspésie (8,3 km, difficile) : Un aller-retour considéré comme étant difficile, avec un dénivelé de 465 mètres. Le mont Jacques-Cartier (1 270 mètres d’altitude), est le deuxième plus haut sommet du Québec (après le mont d'Iberville, au Nunavik). Ce sentier rocailleux est très bien balisé. Tout près du sommet, un sentier secondaire formant une boucle de 1 km permet d’augmenter les chances d’admirer les caribous dans leur habitat naturel.

  • Sentier du mont Xalibu, Parc national de la Gaspésie \ Gaspésie (10,1 km, difficile). Un aller-retour avec un dénivelé de 540 mètres et qui part du Lac-aux-Américains pour monter jusqu'au sommet du mont Xalibu culminant à 1140 m d'altitude. Le sentier offre des vues panoramiques sur les monts Chic-Chocs, le mont Jacques-Cartier, le plateau du mont Albert et le Lac aux Américains. Ce sentier offre un défi sportif et peut être plus difficile pour les personnes de plus de 50 ans, car il est long et comporte des sections escarpées. Il faut être en bonne forme physique et bien équipé pour le faire.

  • Le versant Sud du Tour-du-Mont-Albert, Parc national de la Gaspésie\ Gaspésie (17,8 km, difficile). Cette boucle, qui prend de 6 à 8 heures, et s’adresse aux bons randonneurs ; le mont Albert culmine à une altitude de 1151 mètres. Ce sentier est un des plus difficiles pour son dénivelé abrupt et sa longueur. Avec un peu de chance, le sentier permet d’observer les caribous dans leur habitat naturel.

Références

  • Balise Québec – Gaspésie (55 lieux).

  • 7 randonnées pédestres incontournables en Gaspésie, Espaces.ca.

  • Parc National de la Gaspésie : Meilleurs itinéraires (42), AllTrails.

Randonnée pédestre – Région de Lanaudière

  • Belvédère de la Croix (Notre-Dame-de-la-Merci) \ Lanaudière (2,5 km, facile). Une boucle de 2,5 km, accessible par le secteur du Massif, qui offre une vue sur le village de Notre-Dame-de-la-Merci et le couvert forestier de feuillus. Durée 1,5 à 2 h.

  • Parc régional de la Chute-à-Bull (Saint-Côme) \ Lanaudière (3 km, facile).En route, découvrez l’histoire de la drave et appréciez la réplique du pont couvert du village. Un arrêt au belvédère s’impose afin d’admirer la nature encore sauvage de Saint-Côme. Une pause au sommet ou au pied de la chute, d’une hauteur de 18 mètres, vous plongera dans une détente assurée. Ce parc est l’endroit idéal pour une clientèle familiale. Durée 2 h.

  • Sentiers du Lac en Cœur (Mandeville) \ Lanaudière (10 km, facile). Offrant un total de 10 km pour toute la famille, les sentiers de Mandeville est un incontournable toute l’année. On monte d’abord en forêt pour se rendre jusqu’au belvédère pour admirer la forme du lac d’où il tire son nom et on redescend en longeant le lac et en observant sa faune. Accès gratuit.

  • Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles (Sainte-Mélanie, Sainte-Béatrix et Saint-Jean-de-Matha) \ Lanaudière (21 km, facile). Trois portes d'entrée pour accéder à un parc régional où la rivière L'Assomption parcourt près de 5 km, marquée de trois chutes impressionnantes et ponctuée d’escaliers, de passerelles et de belvédères. Des sentiers totalisant 21 km traversent cette nature généreuse via 3 ponts qui enjambent la rivière. Durée 45 m /km.

  • Sentier du Lac Rémi, Parc régional des Sept-Chutes (Saint-Zénon) \ Lanaudière (2,2 km, intermédiaire). Petit trésor de Lanaudière, Le Parc régional des Sept-Chutes offre les plus beaux points de vue de la Matawinie. Un grand classique de la randonnée pédestre dans la région. Le parc régional offre plusieurs sentiers en boucle accessibles pour tous les niveauxde randonneurs. En longeant la rivière Noire, on atteint la chute du Voile de la Mariée, le lac Guy ou l’un des deux sommets des monts Brassard ou Barrière pour une vue sur la forêt laurentienne qui s’étire à l’horizon.

Pour les habitués…

  • Le Mont Ouareau (Notre-Dame-de-la-Merci) \ Lanaudière (5 km, intermédiaire à difficile). De courte durée, la randonnée qui vous mènera au sommet du Mont-Ouareau, à une altitude de 692 mètres, peut sembler ardue, mais les marcheurs seront récompensés par la vue imprenable sur le Lac Ouareau. Durée 3 h.

  • Mont Brassard, parc des Sept-Chutes \ Lanaudière (8,5 km, intermédiaire).Une boucle de 6,5 km qui surplombe les montagnes laurentiennes et offre plusieurs points de vue sur les vallées et les lacs environnants. Découvrez ses caps rocheux, ses falaises et ses cascades. Possibilité d’allonger la marche en y ajoutant l’ascension du mont Barrière.

Références

  • Balise Québec – Lanaudière (57 lieux).

  • Sentiers incontournables, Tourisme Lanaudière.

  • Parc régional des-Sept-Chutes.

  • Où randonner dans Lanaudière, La Grande déroute.

Vidéo Alexis le Randonneur revisite le parc régional de la Chute-à-Bull qui propose plusieurs attraits aux visiteurs dont évidemment, sa principale et spectaculaire chute de 18 mètres de hauteur. == Alexis le Randonneur, Saison 2 Épidode 9 – Septembre 2021 (23 min 22) Randonnée pédestre – Région des Laurentides

  • Sommet Saint-Sauveur (Saint-Sauveur) \ Laurentides (4,4 km, facile). Un sentier de 4,4 km (dénivelé de 416 m) qui offre une vue imprenable sur la région et les montagnes environnantes. Principales attractions : le village de Saint-Sauveur, les pistes de ski, les glissades d'eau.

  • Centre de villégiature Tremblant (Mont-Tremblant) \ Laurentides (37 km, facile à difficile). Un classique pour les couleurs d’automne, le centre de villégiature propose 37 km de sentiers balisés et entretenus, qui sillonnent la montagne et offrent des vues époustouflantes sur le lac Tremblant et les environs. Le dénivelé varie selon le sentier choisi. Principales attractions : le sommet du mont Tremblant, la télécabine panoramique, le village piétonnier, les activités nautiques.

  • Lac-des-Cyprès, Parc national du Mont-Tremblant \ Laurentides (9 km, modéré). Le sentier le plus populaire du parc national du Mont-Tremblant. Les principales attractions sont le lac des Cyprès, le lac Monroe et le belvédère du Lac-des-Cyprès.

  • Le sentier La Coulée, Parc du Mont-Tremblant \ Laurentides (8,2 km, intermédiaire). Le sentier en boucle de 8,2 km, avec un dénivelé de 800 mètres, demande environ 2 h 45. Le sentier offre des points de vue spectaculaires sur le parc et sur le Lac Monroe grâce à deux belvédères panoramiques. Vous aurez aussi la possibilité de vous baigner dans le lac et de louer des canots-kayak.

  • Parc national d’Oka \ Laurentides (28 km, facile à difficile). Le Parc national d'Oka est situé à environ une heure de Montréal. Il est constitué de plusieurs lacs et de forêts qui offrent une multitude d'activités de plein air, dont la randonnée. Les amateurs de nature pourront également y observer une faune abondante, dont des castors, des oiseaux et des cerfs.

  • Boucle des 4 sommets, Parc régional de la montagne du Diable \ Laurentides (18,9 km, intermédiaire). Un réseau de 80 km de sentiers, avec un dénivelé de 550 mètres, qui permet d'accéder à quatre sommets(Diable, Belzébuth, Garde-Feu et Paroi de l'Aube), d’environ 750 m chacun, offrant des panoramas spectaculaires sur le lac Windigo et le réservoir Baskatong. Principales attractions : les ruisseaux, les cascades, les refuges, le camping.

  • Parc régional Val-David-Val-Morin (Val-David et Val-Morin) \ Laurentides (60 km, intermédiaire). Un parc de 60 km de sentiers qui traverse une forêt mixte et boréale, parsemée de blocs erratiques et de lacs. Le dénivelé varie selon le sentier choisi. Principales attractions : le rocher du Cap 360, le refuge La Sapinière, le lac Amigo, le village du Père Noël.

Références

  • Balise Québec – Laurentides (62 lieux).

  • Randonnée pédestre, Tourisme Laurentides.

  • 6 randonnées incontournables dans les Laurentides, Espaces.ca.

  • Randonnée Laurentides - Top 10 des meilleurs sentiers, Leetsgoplayoutside.com.

Randonnée pédestre – Région de la Mauricie

  • Le parc de l’Île Saint-Quentin (Trois-Rivières) \ Mauricie (5 km, famille). Pour une petite balade familiale, le Parc de l’Île Saint-Quentin est idéal avec de jeunes enfants. Le site offre de beaux sentiers. En été, profitez aussi de la plage et des modules de jeux pour les tout-petits.

  • Sentier des chutes, Parc des Chutes de Sainte-Ursule (Sainte-Ursule) \ Mauricie (4 km, facile à modéré). Le parc compte plusieurs sentiers pédestres, des trottoirs de bois, des ponts suspendus, des belvédères, des aires de pique-nique et des panneaux d'interprétation. Il est accessible à l'année. Les randonneurs longent la rivière Maskinongé et ses trois chutes spectaculaires. Le sentier le plus populaire est le sentier des Chutes, qui fait une boucle de 4 km autour des sept chutes principales. Il offre plusieurs points de vue, dont celui des chutes du Grand Sault, la plus haute avec ses 60 m de hauteur.

  • Sentiers du parc de la rivière Batiscan (Saint-Narcisse) \ Mauricie (20 km, facile à intermédiaire). Un réseau de sentiers totalisant 20 km qui suit le cours de la rivière Batiscan et ses rapides, son canyon et ses chutes. Possibilité de faire des circuits plus courts selon ses envies. Principales attractions : la rivière Batiscan, l'ancienne centrale historique, la Marmite (formation géologique).

  • Sentier Père-Jacques-Buteux (Grandes-Piles) \ Mauricie (6,9 km, intermédiaire). Un tronçon du Sentier national qui traverse la Zone de biodiversité protégée de Grandes-Piles, où il est possible d'observer plusieurs espèces animales et végétales. Offre cinq points de vue sur les lacs et la rivière Saint-Maurice. Dénivelé 300 m. Durée 4 h. Principales attractions : la rivière Saint-Maurice, les couleurs automnales, le refuge du Père-Jacques-Buteux.

Références

  • Balise Québec – Mauricie (37 lieux).

  • Randonnées pédestres et sentiers en Mauricie, Tourisme Mauricie.

  • 6 randonnées incontournables en Mauricie, Espaces.ca.

  • TOP 10 de belles randonnées pédestres à faire en Mauricie, Salut Bonjour.

Randonnée pédestre – Région de la Montérégie

  • Île Saint-Bernard, Châteauguay \ Montérégie (8 km, facile). Huit kilomètres de sentiers sont aménagés au refuge faunique Marguerite-D’Youville. Différents parcours sont possibles, et où des bancs, tables à pique-nique, panneaux d’interprétation et toilettes sont à la disposition des usagers. Pour les amants de la nature, les ornithologues et photographes à l’affût ! Principales attractions : la rivière Saint-Louis, le lac Saint-Bernard, les passerelles suspendues, les refuges.

  • Parc régional des Grèves (Contrecoeur et Sorel-Tracy) \ Montérégie (15 km, facile). Le Parc régional des Grèves vous propose 15 kilomètres de sentiers gratuits pour découvrir l’une des plus belles forêts de la Montérégie. L'endroit impressionne par la richesse de ses écosystèmes : pinède centenaire, tourbière, 80 espèces d’oiseaux, 250 variétés de fleurs et plus de 300 espèces de champignons.

  • Parc national du Mont-Saint-Bruno (Saint-Bruno-de-Montarville) \ Montérégie (27 km, facile à intermédiaire). Un réseau de sentiers de 27 km qui ceinture 5 lacs et traverse une forêt riche en biodiversité. Possibilité de faire des circuits plus courts selon ses envies. Principales attractions : le verger, le salon de thé, le moulin historique, la faune et la flore diversifiées.

  • Parc national des Îles-de-Boucherville (Boucherville) \ Montérégie (21 km, facile à intermédiaire). Un parc formé de 5 petites îles au milieu du fleuve Saint-Laurent, qui propose 21 km de sentiers pédestres qui longent le fleuve et traversent une forêt mixte. Possibilité de faire des boucles plus courtes selon ses envies. Principales attractions : le fleuve Saint-Laurent, les îles, les activités nautiques.

Pour les habitués…

  • Réserve naturelle Gault (Mont-Saint-Hilaire) \ Montérégie (25 km, intermédiaire à difficile). Une réserve naturelle appartenant à l'Université McGill, qui offre 25 km de sentiers pédestres qui sillonnent la montagne et permettent la découverte d’une forêt exceptionnelle. Principales attractions : le lac Hertel, le refuge du Sommet, la forêt mixte et boréale.

Références

  • Balise Québec – Montérégie (40 lieux).

  • Les 10 plus belles randonnées à faire en Montérégie, Salut Bonjour.

  • Randonnée Montérégie - Top 5 des meilleurs sentiers, Letsgoplayoutside.com

Randonnée pédestre – Région de l’Outaouais

  • Sentier La Serpentine, Parc national de Plaisance (Plaisance) \ Outaouais (17 km, facile). Un sentier de 17 km aller-retour qui longe la rivière des Outaouais et traverse le secteur des Presqu’Îles. Offre des vues panoramiques sur le fleuve et ses îles. Durée 4 h. Principales attractions : le sentier La Zizanie-des-Marais, le marais, les oiseaux, les activités nautiques.

  • Sentier de la Chute-de-Luskville, Parc de la Gatineau (Luskville) \ Outaouais (4,2 km, intermédiaire). Un sentier de 4,2 km aller-retour qui permet de grimper le côté sud de l’escarpement d’Eardley. Offre des points de vue sur la campagne et la rivière des Outaouais. Dénivelé 290 m. Durée 2 h. Principales attractions : la chute de Luskville, l’ancienne tour à feu, la forêt mixte.

  • Sentier Les Loups, Parc de la Gatineau (Chelsea) \ Outaouais (8,3 km, intermédiaire). Un sentier de 8,3 km en boucle qui permet de faire l’ascension du côté nord de l’escarpement d’Eardley, une falaise de 300 m. La montée est assez abrupte et vient rapidement. Deux belvédères naturels et rocheux offrent un panorama exceptionnel sur la vallée de l’Outaouais. Dénivelé 218 m. Durée 3 h.

  • Réserve écologique de la Forêt-la-Blanche (Mayo) \ Outaouais (15 km, facile à intermédiaire). Cette réserve protège une forêt ancienne exceptionnelle, composée principalement d’érables à sucre et de hêtres à grandes feuilles. Les sentiers offrent 15 km de sentiers qui traversent différents milieux naturels, dont des marais, des ruisseaux et des falaises. Principales attractions : la forêt ancienne, le lac La Blanche, le lac Croche, les champignons.

Références

  • Balise Québec – Outaouais (56 lieux).

  • 7 randonnées incontournables en Outaouais | Espaces.

  • Randonnée pédestre - Tourisme Outaouais.

  • Parc de la Gatineau : les meilleures randonnées (191), AllTrails.

Randonnée pédestre – Région de Saguenay-Lac-Saint-Jean Près d’une centaine de randonnées sont proposées dans cette région. En voici quelques-unes.

  • Parc de la Caverne Trou de la Fée (Desbiens) \ Saguenay-Lac-Saint-Jean (8 km, facile à difficile). Spectaculaire, le parc du Trou de la Fée offre un environnement typique des plus beaux paysages du Québec. Explorez le canyon, découvrez la tumultueuse rivière Métabetchouane avec ses chutes et ses cascades.

  • Sentier du Cap Trinité, Parc du Fjord-du-Saguenay \ Saguenay-Lac-Saint-Jean (7 km, facile à intermédiaire). Un aller-retour de 7 km est l’une des randonnées les plus populaires de la région. Elle permet de se rendre à la célèbre statue de Notre-Dame-du-Saguenay (8 m de haut) qui surplombe le fjord depuis 1881. Dénivelé 290 m. Durée 3 h.

  • Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean (Saint-Gédéon) \ Saguenay-Lac-Saint-Jean (45 km, facile à intermédiaire). Un parc qui propose 45 km de sentiers pédestres qui sillonnent une forêt mixte et longent la rivière Grande-Décharge et le lac Saint-Jean. Possibilité de faire des boucles plus courtes selon ses envies. Durée : variable selon l'itinéraire choisi. Principales attractions : la rivière Grande-Décharge, le lac Saint-Jean, les passerelles suspendues, les refuges.

Références

  • Balise Québec – Saguenay-Lac-Saint-Jean (65 lieux).

  • Randonnées pédestres - Saguenay-Lac-Saint-Jean.

  • 5 randonnées incontournables au Saguenay–Lac-Saint-Jean, Espace.ca.

  • Saguenay : Meilleures itinéraires (56), AllTrails.

Conclusion Je ne vous avais pas menti, cet article est rempli de bonnes informations ! Mais je peux vous dire aussi que j’aurais aimé vous présenter encore un peu plus de matériel (oui, oui !)... touchant quelques trucs pratico-pratiques pour la randonnée, ou encore vous parler des randonnées longue durée, du type Compostelle, que l’on peut faire au Québec. J’ai l’impression que le sujet est sans fin, un peu à l’image du nombre d’itinéraires que l’on aimerait placer à notre agenda et faire un jour… avant que le jour ne s’efface ! J’espère que votre lecture vous donnera le goût de chausser vos espadrilles et de sortir randonner. Et pourquoi ne pas piger dans cette liste lors de votre prochaine sortie ? L’exercice, l’air frais, le contact avec la nature, l’impression de sortir un peu de sa zone de confort sont tout autant bénéfiques au corps qu’à l’esprit. L’important c’est d’y aller à son rythme, et surtout… bien préparé. Ne me reste plus qu’à vous souhaiter : Bonne randonnée ! Si vous avez des commentaires à partager concernant vos projets de randonnées, n’hésitez pas à m’écrire à retraitextra@gmail.com, ou laissez un mot sur la page Facebook de Retraite XTRA! pour le partager avec nos lecteurs. Il nous fera toujours plaisir de vous lire !


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page